NoSgoth

Bienvenue sur le forum officiel du Royaume de NoSgoth sur SecondLife !
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresS'enregistrerConnexion
Le Royaume de Nosgoth.
L'Ancien : "Je suis le noyau vital, l'essence même de Nosgoth.".
Moébius : "T'es-tu vraiment cru capable de changer "mon" histoire ?".
Raziel : "Ma destinée t'amuse, c'est ça ?".
Kain : "L'éternité est implacable.".
Janos Audron : "Ils ne savent pas ce qu'ils font. Ils sont ignorants, et si faciles à manipuler.".
Ariel : "À jamais je suis emprisonnée ici, tout espoir serait vain...".
Vorador : "Regardons maintenant de l'autre côté du miroir.".
Hylden : "Quelle naïveté de penser que l'on peut s'opposer à sa destinée !".
Raziel : "Je veux voir le monde dans son enfance, avant la croisade des séraphéens.".
Kain : "Nous n'effaçons pas l'histoire, nous la réécrivons !".
<Janos : "Au cours des siècles, j'ai pu observer notre histoire devenir un mythe, pour finalement sombrer dans l'oubli.".
Moébius : "Juge donc l'auteur de tes sermons avant de les réciter.".
Vorador : "Quel piètre sauveur tu fais !".
L'Ancien : "Je suis, ici et ailleurs, maintenant et toujours.".
Ariel : "Je suis pure, mais éthérée. Kain, lui, est diablement réel mais vicié.".
Raziel : "Je ne voulais plus qu'une chose : débusquer Kain et l'annihiler.".
Kain : "L'épée est la clef !".
Moébiu : "Bienvenue âme perdue dans les âges. Rencontre ta Destinée.".
Raziel : "Ange ou démon, lui seul détenait la clé de mon destin.".
Kain : "Si Moébius t'avait dit que je me cachais au fin fond des enfers, m'y aurais-tu suivi, au péril de ton âme ?".

Partagez | 
 

 Hisroire Kharane Core

Aller en bas 
AuteurMessage
Kharane
NoSgothien(ne)
NoSgothien(ne)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 33
Race : Vampire
Classe : Death dealer
Clan : =^_^= tite Chatte =^_^=
Date d'inscription : 16/07/2009

MessageSujet: Hisroire Kharane Core   Dim 24 Jan - 19:30

Kharane Core
histoire passée, tournée vers l'avenir,

Kharane naquit dans une forêt amazonienne, abandonnée des siens à sa naissance. Ne connaissant ses origines, elle vécut dans un milieu hostile où elle du lutter pour sa survie. Petite féline sans défense, chaque instant fût un danger pour elle. Elle du surmonter bien des épreuves : elle apprit seule à chasser pour se nourrir, elle du se cacher des prédateurs et parfois même les affrontés.
Curieuse de nature, Kharane voulut découvrir le monde et ainsi qui elle était. Elle entreprit un long périple à travers le monde, continuant à survivre dans les contrées inconnues et régulièrement confrontée aux bêtes féroces qu'elle rencontrait sur son chemin.

Elle ne tardât pas à rencontrer d'étranges créatures à la peau boisée qui lui paraissait bien peu amicaux. Ces choses étranges, vivant en groupe, se cachaient dans des branchages entremêlés et gardais auprès d'eux des animaux dociles.
Poussée par la curiosité, Kharane s'approchât de leur campement. Discrète, elle ne se fît pas remarquer mais poussée par la faim qui lui tiraillait les entrailles, elle chassa les animaux dociles. Ameutés par les cris, les créatures arrivèrent en hurlant et en brandissant des branches bizarres. Kharane affolée par tout ce remous, pris peur et s'enfuit dans les montagnes. Toujours affamée mais fatiguée par sa fuite, Kharane se trouva une grotte pour se reposer.
Quelques instants plus tard des bruits de pas et de grognements alertèrent la jeune féline qui aussitôt se tapit dans l'ombre. Une bête velues venait d'entrer dans la grotte, tenant dans sa gueule un animal docile ressemblant à ceux qu’elle avait vu. La Bête sentit l’odeur de Kharane et s’approchant doucement, la contempla, attendrit par son regard attristé. D’un geste brusque, la Bête jeta sa proie devant Kharane, s’accroupit face à elle et l’observa. Kharane ne comprit pas ce qu'il se passait, son cœur se serra de douleur mais affamée comme elle l’était, elle s'approcha de la proie jetée à terre tout en gardant un œil sur la Bête. Ne voyant aucun signe d'agressivité, la jeune féline se rua sur la proie et la dévora de pleins crocs. Son repas terminé, elle regagna sa place dans l’ombre et observa cette mystérieuse créature. Elle repensa à cette douleur intérieure ressentie plus tôt, et apaisée par le regard de la Bête, sentiment qu'elle n'avait encore jamais connu jusque là, s’endormit, prise de fatigue. Alors qu’elle sombrait dans le sommeil, elle fut réveillée par des hurlements, ceux la même qui l’avaient forcé a trouver refuge dans la grotte. Kharane s'empressa de s'échapper de la grotte sans même prêter attention à la Bête qui se tenait auprès d'elle, puis rejoignit les hauteurs de la montagne. Des hurlements de rage et de douleur retentirent, la Bête se faisait chasser. Kharane ressentit à nouveau cette vive douleur au cœur. Elle se précipita vers la grotte et en arrivant, aperçut aussitôt des traces de sang au sol et quelques créatures encore présentes. Kharane dévorée par la rage qui montait en elle, sauta d’un bond sur l’une des créatures et lui griffa le dos de toutes ses forces. Ce fut sa première bataille. Mais la jeune féline, animée par cette rage, réussit à tous les vaincre, non pas sans blessures. Meurtries et lasse de son combat, elle ne se mit pas moins à suivre les traces de la Bête. Elle finit par l’apercevoir gisante près d’une rivière, une créature accroupie à ses côtés. Reprise de rage, la jeune féline courut porter secours à la Bête puis entendis un hurlement de douleur. Kharane s'arrêta a proximité de la Bête et se demanda pourquoi celle-ci ne se défendait pas. La jeune féline s'approcha doucement et silencieusement. La créature n'était pas comme les autres, quelque chose de différent émanait d’elle. Elle nettoyait les blessures de la Bête. Kharane se fit repérer par l'inconnue mais n'osa bondir, interpellée par la douceur que dégageait son regard. Après avoir nettoyé les blessures de la Bête, l'inconnue s'approcha de Kharane, lui caressa la joue blessée avec un morceau d’étoffe, qui de suite apaisa la douleur. L'inconnue passa le bras de la Bête autour de son coup et se dirigea vers la forêt. Kharane les suivit sans réfléchir.
L’inconnue recueillit les deux sauvages dans sa maison et prit soins d'eux. Les jours passèrent et des liens se créèrent. Elle éduqua Kharane et la Bête. Elle leur appris à parler et à ressembler à ces étranges créatures qu’elle nommait Humains. D’après elle, différentes formes de vie existaient en ce monde. Elle désigna la Bête comme étant un Lycan, mi humain mi loup et Kharane comme étant une Néko, mi humaine mi chat. Des sentiments nouveaux naissaient dans le cœur de Kharane et un attachement profond lia ces trois personnalités. Pendant une longue période ils vécurent ensemble, paisibles et heureux. Le Lycaon se découvrit un cœur pour la femme qui lui est apparue un jour par le ciel pour lui redonner vie. Cet « Ange » éprouvait aussi des sentiments pour lui mais également pour la féline qui n'était plus seule et ne devait plus lutter pour sa survie. Mais quelque choses manquait à Kharane qui ne savait toujours pas si les siens existaient encore. Il lui fallait découvrir qui elle était réellement. Dans une grande tristesse Kharane dut quitter ce qui s'apparentait à une famille et repris son voyage de découverte.

Kharane traversa de nombreuses contrées, toutes différentes les unes des autres. Le danger n'existait plus, Kharane avait grandi et avec elle son assurance. Un jour le ciel se fit plus sombre, Kharane continua sa route mais la nuit n’en finissait plus. Sur son chemin, Kharane vit au loin une immense bâtisse éclairées de flambeaux. En arrivant sur la place centrale, devant le château, un épais brouillard entoura Kharane. Tous ces sens furent en alerte. La jeune Néko se sentie perdue, plus moyen de retourner sur ces pas. Kharane continua de marcher sans savoir vers où. Le brouillard se dissipa légèrement devant elle, laissant apparaître une silhouette féminine blafarde toute recouverte de noir. Kharane sentit un souffle glacé lui caresser la peau, la femme s'approcha très lentement de Kharane qui s'aperçût que celle-ci flottait dans les airs. En relevant la tête, Kharane se rendit compte qu’à la place des yeux, la silhouette avait deux lueurs rouge vif. La femme continua à s’approcher de Kharane jusqu’à lui toucher le museau. Kharane sentit son sang se glacer, elle était pétrifiée et tétanisée comme hypnotisée par les murmures et le souffle de la femme. Celle-ci ouvrit la bouche laissant paraître des crocs puis dans un râle lui mordit le cou. Impuissante et suffocante, Kharane se sentit sombrer dans l’inconscience, quelque chose s’arrachait à son corps. Cette nuit là, elle perdit son âme. Quelques temps plus tard elle se réveilla faible et mal en point, une douleur lui tiraillait tout le corps. Elle essaya de se redresser mais cet effort fût vain, la féline s'évanouit à nouveau. Après un long sommeil pendant lequel elle avait perdu toute notion du temps, la voix d'un vieil homme réveilla la féline, celle-ci suffoquant et allaitant l'air ne répondis plus de ces mouvements, son corps se jeta sur le vieil homme qui hurla d'une voix fatiguée par l'âge. Kharane venait de mordre le vieillard, le vidant de tout son sang. Elle était devenue vampire. Attristée par son sort, elle resta à coté de sa victime de nombreux jours mais sa soif de sang lui rappela qu’il était dorénavant vital de mordre, et Kharane se remit en route à contrecœur, mutilant d'innombrables bestioles sur son chemin, mordant les humains dans les villages où elle passait. La renommée de la vampire la précéda et elle ne tarda pas à se faire connaître des contrées lointaines. Elle fut pourchasser et du apprendre à se défendre avec des armes. Ayant perdue ces rêves mais ne pouvant se résigner à mourir Kharane continua sa route, chemins après chemins, villes après villes. Plus rien n'avait de sens pour elle mais son destin la mena dans des terres lointaines où toutes les races se côtoyaient. Kharane reprit espoir de découvrir ses origines et ses rêves refirent surface.

En arrivant dans la première grande cité « Vamps Nest », notre jeune Néko fut surprise par la foule. Tous ces gens d’origines et de formes diverses se côtoyaient. En se promenant dans une artère de la ville, Kharane vit au loin une de ces semblables. La Néko passa près d’elle sans même la remarquer. Kharane la suivit du regard. La voyant s’éloigner, les larmes lui montèrent aux yeux et elle poussa un miaulement plaintif. La passante, alertée par ce bruit, se retourna, s'approcha puis s'accroupit. Elle sourit à la jeune Néko et la serra dans ses bras. Kharane fondit en larmes pendant de longues heures et quand sa tristesse fut remplacée par une sensation de soulagement, elle discuta avec sa semblable de son passé. La sœur Néko, touchée par l’histoire de Kharane, l’emmena avec elle . Celle-ci était une vaillante guerrière qui appartenait à un clan, elle lui présenta à sa famille qui ne tarda pas à l’adopter. Les jour passèrent et la jeune féline suivit les traces de sa sœur. Sachant déjà se défendre et attaquer, Kharane voulut montrer sa force et se fit remarquer par sa volonté de vaincre. Plusieurs membres de sa nouvelle famille la sollicitèrent afin qu’elle se joigne aux combats. Kharane n'eut pas le temps de terminer son entrainement initiatique à Dracul, qu'elle apprit une triste nouvelle. Sa sœur venait de tomber au combat. Toute remplie de haine et de douleur, elle accepta la requête de sa famille et joignit sa force dans le combat dont les membres avaient fait foi de vie. Kharane était devenue ''fille d'Arcanor''.

L'histoire n'a pas de fin car Kharane vie encore à se jour et continue de l'écrire...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/kharane
 
Hisroire Kharane Core
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NoSgoth :: Les Citoyens de NoSgoth ((RP)) :: Les Registres Infernaux :: Le Registre des Citoyens-
Sauter vers: