NoSgoth

Bienvenue sur le forum officiel du Royaume de NoSgoth sur SecondLife !
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresS'enregistrerConnexion
Le Royaume de Nosgoth.
L'Ancien : "Je suis le noyau vital, l'essence même de Nosgoth.".
Moébius : "T'es-tu vraiment cru capable de changer "mon" histoire ?".
Raziel : "Ma destinée t'amuse, c'est ça ?".
Kain : "L'éternité est implacable.".
Janos Audron : "Ils ne savent pas ce qu'ils font. Ils sont ignorants, et si faciles à manipuler.".
Ariel : "À jamais je suis emprisonnée ici, tout espoir serait vain...".
Vorador : "Regardons maintenant de l'autre côté du miroir.".
Hylden : "Quelle naïveté de penser que l'on peut s'opposer à sa destinée !".
Raziel : "Je veux voir le monde dans son enfance, avant la croisade des séraphéens.".
Kain : "Nous n'effaçons pas l'histoire, nous la réécrivons !".
<Janos : "Au cours des siècles, j'ai pu observer notre histoire devenir un mythe, pour finalement sombrer dans l'oubli.".
Moébius : "Juge donc l'auteur de tes sermons avant de les réciter.".
Vorador : "Quel piètre sauveur tu fais !".
L'Ancien : "Je suis, ici et ailleurs, maintenant et toujours.".
Ariel : "Je suis pure, mais éthérée. Kain, lui, est diablement réel mais vicié.".
Raziel : "Je ne voulais plus qu'une chose : débusquer Kain et l'annihiler.".
Kain : "L'épée est la clef !".
Moébiu : "Bienvenue âme perdue dans les âges. Rencontre ta Destinée.".
Raziel : "Ange ou démon, lui seul détenait la clé de mon destin.".
Kain : "Si Moébius t'avait dit que je me cachais au fin fond des enfers, m'y aurais-tu suivi, au péril de ton âme ?".

Partagez | 
 

 Garmsar de Morlokk

Aller en bas 
AuteurMessage
agon
Citoyen(ne) de NoSgoth
Citoyen(ne) de NoSgoth
avatar

Masculin
Nombre de messages : 90
Age : 36
Race : demon
Classe : chose
Date d'inscription : 29/05/2010

MessageSujet: Garmsar de Morlokk   Ven 7 Jan - 21:54

((perso d'un prochain RP))




issu d'une famille aristocratique et militaire qui gagna leur titre de noblesse en se battant au coté de Kain dans son armée, Garmsar, Pieu combattant, dirigea pendant longtemps le comté de pélégrim en chassant les hérétiques jusqu'au delà des frontières du royaume.

il y a quelques décennies l'alliance libre des hommes et des elfes attaqua le comté, traversant la frontière, dévastant les champs et les village et assiégeant la cité Pélégréenne. après de nombreuses années de lutte qui virent la citadelle de Pélé détruite en grande partie, Garmsar, à la tête des légions d'orient, pu enfin repousser l'alliance hors des frontières du royaume.

épris de vengeance il ordonna une croisade contre les hommes et les elfes, franchissant à son tour les frontières orientales et prenant lentement villes après villes. durant de longues années les croisés prirent une à une les grande cité des hommes de Bardon et Goraque, et celles des elfes d'Efédell et de Aeonne, approchant chaque jour d'avantage de l'immense citadel de Keb

sa prise devenait de plus en plus improbable, tant elle semblait mieux armée et mieux fortifiée d'un jour à l'autre. à l'aube de la dixième année, les légions arrivèrent au pieds des hautes murailles de Keb, et commença alors un siège qui sembla interminable. après six ans les murs d'enceinte purent enfin être percés et les défense enfoncées. et ce matin, après une année de plus à combattre dans les rues, la dernière place est tombé...

***

Garmsar avance sa lourde et imposante silhouette à un balcon de la citadelle en feu de Keb, puis faisant face au millier de combattants de l'armée des croisés d'orient :

" Je suis Garmsar de Morlokk ! Comte de Pélégrim ! commandant des légions d'orient ! Votre Chef ! "

immédiatement le brouhaha des discutions et palabres des soldats en contre bas se tut pour faire place au discours du plus redouté et cruel des croisés...

" loin sont les jours cruels de nos combats acharnés pour défendre les frontières orientales du royaume, loin sont ses longues journées de souffrances ou tant des nôtres sont tombés, loin sont ces terres déchiquetés et meurtries des Champs Pélégréens... nous nous sommes levé à l'Ouest, le regard tourné vers l'aube, murmure d'une vengeance sanglante, et avons avancé tel l'ombre de la nuit sur nos ennemis... aujourd'hui, notre croisade contre les hérétiques et les infidèles prend une nouvelle dimension. avec la chute de Keb et d'une des plus importante place forte ennemie, notre dévotion envers kain est récompensé ! à présent, nul homme de l'Est ne saura nous ignorer, nul homme de l'Est ne voudra nous défier, nul homme de l'Est ne pourra nous survivre !"

un brouhaha s'élève de la place, né des acclamations des soldats hurlant le nom de leur chef et leur cri de guerre :
"Garmsar ! Garmsar ! ", " par l'épée et pour Kain ! "
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vampires-fr.com
 
Garmsar de Morlokk
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NoSgoth :: Les Citoyens de NoSgoth ((RP)) :: Les Registres Infernaux :: Le Registre des Citoyens-
Sauter vers: