NoSgoth

Bienvenue sur le forum officiel du Royaume de NoSgoth sur SecondLife !
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresS'enregistrerConnexion
Le Royaume de Nosgoth.
L'Ancien : "Je suis le noyau vital, l'essence même de Nosgoth.".
Moébius : "T'es-tu vraiment cru capable de changer "mon" histoire ?".
Raziel : "Ma destinée t'amuse, c'est ça ?".
Kain : "L'éternité est implacable.".
Janos Audron : "Ils ne savent pas ce qu'ils font. Ils sont ignorants, et si faciles à manipuler.".
Ariel : "À jamais je suis emprisonnée ici, tout espoir serait vain...".
Vorador : "Regardons maintenant de l'autre côté du miroir.".
Hylden : "Quelle naïveté de penser que l'on peut s'opposer à sa destinée !".
Raziel : "Je veux voir le monde dans son enfance, avant la croisade des séraphéens.".
Kain : "Nous n'effaçons pas l'histoire, nous la réécrivons !".
<Janos : "Au cours des siècles, j'ai pu observer notre histoire devenir un mythe, pour finalement sombrer dans l'oubli.".
Moébius : "Juge donc l'auteur de tes sermons avant de les réciter.".
Vorador : "Quel piètre sauveur tu fais !".
L'Ancien : "Je suis, ici et ailleurs, maintenant et toujours.".
Ariel : "Je suis pure, mais éthérée. Kain, lui, est diablement réel mais vicié.".
Raziel : "Je ne voulais plus qu'une chose : débusquer Kain et l'annihiler.".
Kain : "L'épée est la clef !".
Moébiu : "Bienvenue âme perdue dans les âges. Rencontre ta Destinée.".
Raziel : "Ange ou démon, lui seul détenait la clé de mon destin.".
Kain : "Si Moébius t'avait dit que je me cachais au fin fond des enfers, m'y aurais-tu suivi, au péril de ton âme ?".

Partagez | 
 

 Lékabel, Neko.

Aller en bas 
AuteurMessage
Lekabel
Citoyen(ne) de NoSgoth
Citoyen(ne) de NoSgoth
avatar

Masculin
Nombre de messages : 77
Age : 26
Race : Neko
Classe : Alleycat
Date d'inscription : 18/05/2011

MessageSujet: Lékabel, Neko.   Jeu 19 Mai - 21:22

Bonsoir.

Je présente le bg sous forme de fiche, pour que ce soit plus clair, principalement pour moi je l'avoue, et surtout par habitude. Voici donc la chtite chose.

Prénom: Lékabel
Race: Neko
Âge : 23 ans.




Description Physique :

En tant que Neko, il ressemble de près aux humains, bien évidemment, d'ailleurs, si l'on oubliait ses oreilles, et sa queue, -passant certes difficilement inaperçu- et en ne regardant pas de très près ses yeux, on pourrait aisément croire qu'il s'agisse d'un homme, tout ce qu'il y a de plus banal. Son visage, un peu carré, n'a pas vraiment été sculpté dans de la porcelaine, n'allant pas jusqu'au marteau sur de la pierre. la couleur de sa peau, plutôt bronzée, fait ressortir l'éclat de ses yeux d'un bleu glacé contraste assez frappant. Ses cheveux, peu, ou pas coiffés, se balade généralement librement par mèches, leur couleur grisâtre tombant sur le noir pour les points. Cette couleur pourrait presque cacher ses oreilles de chat. Celles-ci, douces à souhait, d'un rose léger à l'intérieur, l'extérieur retombe sur le noir, et elles feront bouger, même par un vent inexistant les cheveux du jeune Neko. Restant sur les appendices propres aux Nekos, on pourra aussi remarquer sa queue, touffue, simplement attachée à la base par un fil de fer tordu. Ses lèvres, dont la lèvre inférieur porte encore la marque d'une profonde morsure, s'ouvriront plutôt rarement.

Pour élargir le tableau, et voir un point plus général, il faudra parler de sa taille. Pour son âge, et quel que fut son âge durant sa vie, Lékabel a toujours été considéré comme petit. Que ce soit parmi les "autres" -sous-entendu races- ou bien même parmi les siens. Et pourtant, malgré sa finesse, et ses muscles quelque peu absent, on pourra les apercevoir, concentrés dans ses jambes et ses bras : les amateurs de fuite courent vite. Finissons cette rapide peinture sur les vêtements. Plutôt moulante pour le haut, quelque peu déchirée, sa veste ne révèle presque rien de son corps. Enserré par deux épaisses lanières de cuirs servant plus à le rassurer qu'autre chose. Sur son épaule gauche, une sorte d'épaulière pourra aussi être vue, avec comme décoration quelques boules de coton ainsi qu'une petite tête de mort en métal, pendant le long de cette articulation. Les manches relevées et maintenues par quelques bout de corde, il préfère garder les mains libres, plutôt qu'avoir des gants, l'empêchant sûrement selon lui de soigner efficacement. Pourtant un pantalon, tout comme la veste, moulant, on pourra voir sur celui-ci de nombreuses lacérations. Simple décoration, ou bien résultat de ses diverses courses ? Dernièrement, il a rajouté une sorte de kilt, pour protéger plus efficacement ses jambes. On pourra cependant aisément comprendre que ses chaussures ne lui vont pas, voir le gênent plus qu'autre chose.

Caractère :

Malgré ce que peut laisser supposer son physique, et ses vêtements, Lékabel n'est en rien un combattant, une de ses devises préférées étant "Si tu penses que tu peux y passer, fuis", il la suivra à la lettre. N'ayant pas peur de faire des kilomètres à la course, pour semer son adversaire, et s'en sortir sain, et sauf. Autre particularité, il ne porte aucune arme, les détestant particulièrement. Pour le reste, Lékabel aura un caractère assez simple à cerner. Bien que ne manquant pas de nuance, il sera aisé de comprendre que c'est un jeune homme un peu naïf, malgré les pertes qu'il a put subir, ou horreur -selon lui- qu'il a put voir. Au départ, au premier abord, il fera confiance à un individu lambda, qu'il soit riche, fort, petit, pauvre, faible, Vampire, démon ou autre, cela n'aura aucune importance.

out le monde est jugé de la même façon. Enfin, presque tout le monde. Il classe les gens en trois catégories. "Les blessés", ceux auxquels il donnera la plus grosse importance, ceux pour lesquelles il s'inquiétera, veillera, et ceux qu'il soignera. Ensuite vient la catégorie des "Autres", qui contient, au départ,... tous les autres. Puis enfin, vient une troisième catégorie, qui se formera après un premier jugement : les "Méchants" comme il peut parfois se plaire à penser. Cette dernière catégorie contient les gens qui oppriment, menace, ou blessent simplement pour imposer une volonté, voir même juste par plaisir. Pour revenir sur les Blessés (la catégorie), il pourra devenir véritablement têtue, presque borné. Il ne s'imposera certes pas, de son point de vue du moins, mais il ne fait aucun doute qu'il essaiera par tous les moyens, la parole principalement, de faire entendre la voix de la raison, et cela jusqu'à ce que cette personne se laisse soigner. Une personne faisant partie de la troisième catégorie étant blessée viendra directement dans la première et sera soignée comme n'importe qui bien évidemment. Pour sortir de ces trois catégories, et revenir sur un plan plus général, il peut être intéressant de noter sa curiosité naturellement grande. Celle-ci le poussera à visiter certains endroits peu commodes, voir carrément dangereux, ne pensant au danger qu'une fois devant. Et cette curiosité ajoutée à son sens de l'orientation plus que mauvais le mettra parfois dans des situations plutôt mauvaises, le mettant dans des endroits où il n'aurait jamais dû être.


Histoire :

Lékabel, né loin au nord, vers les bordures des forêts de Thermagent, eut quelques années paisibles dans sa vie. Un peu plus d'une dizaine, même. Cette période n'était pas vraiment intéressante en elle-même, et qu'il sache exactement l'endroit où non n'importe vraiment pas pour lui. Même s'il avait des souvenirs heureux de cette période, de ses parents -temps joyeux passé avec eux-, et même quelques rares amis, cela restera flou, et il fallait avouer qu'il n'en parlait jamais. Très tôt, vers ses six ans, il eut le plaisir de gambader dans la forêt, ayant un grand intérêt pour te ce qui y vivait, tant qu'il ne s'éloignait pas trop, et en particulier pour les plantes, il apprit quelques notions sur les propriétés curatives de certaines d'entre elle, et sut que si quelques plantes pouvaient être très utile pour aider des malades avec une préparation particulière, une autre façon de les préparer pouvait en faire des poisons implacables. Il étudia tout cela pendant près de six ans, avant que certains êtres particulièrement cruels viennent imposer leur volonté dans cette partie de la forêt.

Les Lycans. Êtres plutôt abominables, ne pensant qu'à la violence, pour la violence. Leur seul plaisir semblait être de tuer, et ravager. Quels êtres stupides... Fuyant juste à temps avec ses parents, à trois, ils virent beaucoup des villageois de leur hameau se faire tuer. Les premiers jours, ils restèrent cachés, assez loin pour ne pas être senti ou vu par les Lycans, mais assez proche pour voir ce qui se passait dans leur ancien havre de paix. Le spectacle était désolant. Certains de leur congénères se faisait cuire, mis dans une grosse marmite, ou directement embrochés pour être rôtis. D'autres, encore vivant servaient de jouets avant de finir comme les précédents, en tant que simple repas. Horrifiés par ce tableau, tous trois s'empressèrent de fuir dés qu'ils le purent de s'enfuir vers le sud, le nord étant complètement coupé.

Mais même s'ils avaient échappé à cette véritable boucherie, ils n'étaient pas vraiment pour autant sortis d'affaire. Quand trois Nékos, un mâle, une femelle, et leur enfant se baladent dans une forêt vierge, monstres et autre agréables compagnie arrivent généralement. La mère fut la première à mourir. Sa jambe ayant été happée, et arrachée du reste de son corps, elle "dut" abandonner le reste de sa famille, finissant sa vie malheureuse dans le ventre d'un monstre de cette forêt. Le père et le fils, malgré cette perte terrible, prirent la décision de la laisser seule. Ils n'avaient pas vraiment le choix. C'était ou cela, ou ils mourraient tous les trois. Choix déchirant, mais le seul possible.

Quatre ans plus tard, alors que l'étrange duo de Néko survivait difficilement, se cachant la plupart du temps, profitant des rares moment de paix pour récupérer de la nourriture, parmi les plantes de la forêt -graine, écorce bouillie, autre- n'avançait plus beaucoup. Et ce qui devait arriver arriva. Lors d'un n-ième déplacement vers la capitale, Meridian, ils se firent piéger par d'autres Lycans. Les deux Nékos, s'étant plus orientés vers un coté animal, écoutant d'abord leur instinct, que "humain", ils coururent à quatre pattes -comme de véritables chats- esquivant comme ils pouvaient les griffes des êtres qui les avaient trouvés. De nombreux kilomètres plus loin, ils s'arrêtèrent enfin, épuisés, et le père à la suite de cette fuite, s'effondra même à terre, le souffle court. La voix quelques peu rouillée, et saccadée parla douleur, dans un ultime sursaut de vie, le père fit promettre à son fils de s'en sortir, d'essayer de ne pas penser à sa haine contre les "habitants" de la forêt.

Comment voulez vous qu'un Neko, d'à peine seize ans comprenne le sens de telles paroles quand il vient de voir mourir son père, tué par ceux qui avaient massacrés son village. Et même si ce n'était pas les mêmes, ils restaient des Lycans, et en tant que tels, ils méritait sa haine et sa colère. L'écoutant au moins pour le premier point, il continua à fuir la nuit, se cachant le jour comme il pouvait, se rapprochant de plus en plus d'un stade "sauvage". Seulement, lui aussi ne put survivre complètement. Il finit par se retrouver face à un espèce de ... loup. Lui n'ayant jamais que fuit, ne pensa pas, au début, à lui lancer des pierres, ou autre, pour espérer le faire fuir. Néko ou non, habitué à fuir ou non, à la couse contre un loup, il n'avait aucune chance. Et la bête se lança sur lui. Lui attrapant la jambe, enfonçant ses crocs dans cette chair tendre, le loup n'hésitait pas. Lékabel, lui, poussa un miaulement de douleur. Essayant au début de repousser et d'ouvrir la gueule avec ses mains, il comprit bien vite que c'était peine perdu.

Se débattant, son bras finit par rencontrer douloureusement une grosse pierre qu'il, par instinct, s'empressa de prendre. N'obéissant à aucune raison, il frappa de manière continue, mécanique la tête de la bestiole, mettant toutes ses forces et toute sa rage dans chaque coup. Il ne s'arrêta que cinq minutes après même que l'espèce de loup fut mort. Epuisé, la jambe en sang, il se traîna un peu à l'écart, espérant que d'autres ne viendraient pas, attirés par l'odeur de sang et de mort. Durant la nuit, cédant à la douleur, et aux litres de sang qui s'étaient échappés de sa plaie, il se laissa aller à l'évanouissement, n'ayant même plus la volonté d'espérer.

Quand il se réveilla -car il se réveilla, oui- il était dans une maison, sur un lit. Des bandes recouvraient son torse qui n'avait pas été épargné, apparemment, et une attelle lui maintenait sa jambe en place, l'empêchant de la bouger. De toutes façons, il n'était pas vraiment en état de le faire. Ouvrant les yeux doucement, grognant de douleur quand la lumière du jour l'éblouit, il prit le temps de s'habituer, et enfin observer ce qui se passait autour de lui. Quelle ne fut pas sa surprise quand il apprit qu'une Lycan l'avait soignée, usant non seulement d'herbes médicinales, de cataplasmes, et aussi de magie. Il resta quelques temps auprès d'elle, et sa mentalité changea beaucoup. Même si la devise de prendre la fuite en cas de danger restait vraie dans beaucoup de cas, il se surprit à avoir un regard complètement neutre sur ceux qui l'entourait, qu'importait leur antécédents.

Restant encore plusieurs années auprès de cette femme, celle-ci lui apprit les rudiments de cette magie, celle qui servait à soigner. Lui ne voulant pas apprendre de sorts offensifs, il se limita à ces quelques sorts. Même s'il mit quelques temps avant de réussir à l'utiliser, il finit par y arriver, et l'aida dans son métier, de guérisseur. Apparemment, sa maison était un peu isolée par rapport à un village, le surplombant, et beaucoup des habitants de ce dernier allait souvent la voir, pour guérir toutes blessures, partant de simples égratignures gênantes -plantes des pieds, autres- jusqu'à des blessures plus graves, voir profondes. Lékabel, lui, aidait comme il pouvait participant aux soins, et élargissant ses connaissances sur les plantes toujours plus.

Quand il eut plus ou moins vingt trois ans, même s'il avait arrêté le compte, la Lycan lui avait dit que c'était plus ou moins son âge, il finit par partir du village, jugeant que un seul guérisseur suffisait largement, et partit en direction de la capitale, but du voyage originel qu'il avait entamé avec ses parents près de onze années plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Tsumy
Guerrier(e) de NoSgoth
Guerrier(e) de NoSgoth
avatar

Féminin
Nombre de messages : 175
Age : 30
Race : Vampire
Classe : Perverse
Date d'inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Lékabel, Neko.   Sam 21 Mai - 1:55

Bienvenue petit Néko!
En espérant ne pas te voir rôtir sur une broche trop tôt!
Revenir en haut Aller en bas
Enzo
NoS-Helper ((OOC))
NoS-Helper ((OOC))


Féminin
Nombre de messages : 411
Age : 73
Race : Truc étrange
Classe : hum?
Clan : Lukoi
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: Lékabel, Neko.   Sam 21 Mai - 11:10

bienvenu a toi, au plaisir de te croiser en rpay!
Revenir en haut Aller en bas
moon shelman
NoS-Officier ((OOC))
NoS-Officier ((OOC))
avatar

Féminin
Nombre de messages : 282
Age : 39
Race : bâtarde
Classe : dps
Clan : Golden Evil Tribe
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: Lékabel, Neko.   Sam 21 Mai - 12:12

Bienvenu parmis nous Twisted Evil

_________________♥ NoSgoth's Fan ♥_________________


"L'Homme est un Loup pour l'Homme."

GM de NoSgoth Coordinatrice des Helpers.
Revenir en haut Aller en bas
Zeet
NoS-Officier ((OOC))
NoS-Officier ((OOC))


Féminin
Nombre de messages : 83
Age : 36
Race : Demon
Classe : MindRender
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: Lékabel, Neko.   Sam 21 Mai - 12:22

Kriima : "A taaaaaable !"
Revenir en haut Aller en bas
Lekabel
Citoyen(ne) de NoSgoth
Citoyen(ne) de NoSgoth
avatar

Masculin
Nombre de messages : 77
Age : 26
Race : Neko
Classe : Alleycat
Date d'inscription : 18/05/2011

MessageSujet: Re: Lékabel, Neko.   Sam 21 Mai - 12:41

Merci à tous ! (Et oui, même vous, infâmes mangeurs de Nékos !)

*Lékabel fera de son mieux pour éviter la broche*

Au plaisir de rp avec vous aussi, bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lékabel, Neko.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lékabel, Neko.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Neko chat noir
» Présentation Neko
» Le jardin de Neko
» Biiijouuuur
» News et discussions sur le jeu de rôle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NoSgoth :: Les Citoyens de NoSgoth ((RP)) :: Les Registres Infernaux :: Le Registre des Citoyens-
Sauter vers: