NoSgoth

Bienvenue sur le forum officiel du Royaume de NoSgoth sur SecondLife !
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresS'enregistrerConnexion
Le Royaume de Nosgoth.
L'Ancien : "Je suis le noyau vital, l'essence même de Nosgoth.".
Moébius : "T'es-tu vraiment cru capable de changer "mon" histoire ?".
Raziel : "Ma destinée t'amuse, c'est ça ?".
Kain : "L'éternité est implacable.".
Janos Audron : "Ils ne savent pas ce qu'ils font. Ils sont ignorants, et si faciles à manipuler.".
Ariel : "À jamais je suis emprisonnée ici, tout espoir serait vain...".
Vorador : "Regardons maintenant de l'autre côté du miroir.".
Hylden : "Quelle naïveté de penser que l'on peut s'opposer à sa destinée !".
Raziel : "Je veux voir le monde dans son enfance, avant la croisade des séraphéens.".
Kain : "Nous n'effaçons pas l'histoire, nous la réécrivons !".
<Janos : "Au cours des siècles, j'ai pu observer notre histoire devenir un mythe, pour finalement sombrer dans l'oubli.".
Moébius : "Juge donc l'auteur de tes sermons avant de les réciter.".
Vorador : "Quel piètre sauveur tu fais !".
L'Ancien : "Je suis, ici et ailleurs, maintenant et toujours.".
Ariel : "Je suis pure, mais éthérée. Kain, lui, est diablement réel mais vicié.".
Raziel : "Je ne voulais plus qu'une chose : débusquer Kain et l'annihiler.".
Kain : "L'épée est la clef !".
Moébiu : "Bienvenue âme perdue dans les âges. Rencontre ta Destinée.".
Raziel : "Ange ou démon, lui seul détenait la clé de mon destin.".
Kain : "Si Moébius t'avait dit que je me cachais au fin fond des enfers, m'y aurais-tu suivi, au péril de ton âme ?".

Partagez | 
 

 [BG] Cyriaque d'Abelard

Aller en bas 
AuteurMessage
Cyriaque d'Abelard
Etranger de NoSgoth
Etranger de NoSgoth


Masculin
Nombre de messages : 1
Age : 47
Race : Humain
Classe : Guerrier
Date d'inscription : 14/09/2011

MessageSujet: [BG] Cyriaque d'Abelard   Mer 14 Sep - 21:15

"Votre Altesse..." C'est ainsi que l'on s'adressait à moi avant. Avant ... Que de souvenirs ! "Son Altesse Royale le prince héritier Cyriaque" annoncait l'huissier en grande tenue pourpre lorsque j'entrai dans la salle de bal du palais. Tandis que j'avancait sous la voute de cristal dans laquelle brillaient de mille feux les reflets des bougies, dorures et miroirs, toute la noblesse du royaune s'inclinait sur mon passage ... non sans tenter d'accrocher, d'un regard puritain ou malicieux, mon oeil afin d'obtenir mes faveurs pour l'ouverture du bal ! Bals, fêtes sur le lac d'argent, chasses à cour à dos de Chocobo bleu des montagnes .. telle était ma vie. Pour parfaire mon éducation militaire et politique, je voyagais à travers le monde, nouant des alliances diplomatiques (je vous assure que les rares alliances brisées ne sont pas toutes de mon fait unique ! enfin presque ... peut-etre aurai-je du accepter d'épouser les 5 filles de ce chef, bien que je n'avais conté fleurette qu'à 4 seulement !).

... Avant ... C'est au retour d'un de ces voyages que j'ai retrouvé le royaume de mon père annihilé. Tout n'était que ruines et désolation. Du palais ne subsistaient que les colonnes noircies mais intactes et les voutes de la chapelle, j'ignore pourquoi. Père, Mère, Aelya ma soeur, courtisants, soldats ... tous disparus. J'envoyais le peu de soldats qui m'avaientt escorté dans mon périple dans les villages voisins pour quérir de l'aide et des information sur les miens. Or des villages alentours, mes fidèles compagnons revinrent charges de sombres nouvelles. Si au palais toute âme vivante avait disparue, dans les villages il ne restait que des cadavres, par dizaines, par centaines, tous brulés. L'attaque à du être foudroyante. Oui, une attaque. Mais quelle force surnaturelle, quelle armée démoniaque, quel monstre de l'au-delà avait fait cela? Dans quel but ? Le royaume de mon père, autrefois prospère et joyeux n'était plus qu'une terre brulée et stérile, jonchée de cadavres en putrefaction, dont les corbeaux et les loups commencaient à se repaître.
Avec le reste de mon escorte nous quitâmes, peut-etre à jamais, cette terre de désolation. J'envoyais les soldats porter la nouvelles aux royaumes alentours et les libérait de leur charge. Moi ? Cyriaque d'Abelard, prince d'Estania ... prince d'un royaume qui n'existe plus, je n'aurai de cesse de courrir le vaste monde, chaque ville, chaque océan, les enfers et les cieux si je le puis, je ne cesserai que lorsque j'aurai retrouvé les miens, car je sais au fond de moi qu'ils sont en vie, prisonniers au fond de quelque cachot sordide, par quelque force ou quelque enchantement maléfique.
Revenir en haut Aller en bas
 
[BG] Cyriaque d'Abelard
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NoSgoth :: Les Citoyens de NoSgoth ((RP)) :: Les Registres Infernaux :: Le Registre des Citoyens-
Sauter vers: